10 July 2024

Au tribunal pénal de Manhattan, l’ancien locataire de la Maison Blanche, qui souhaite rentrer, a été confronté au juge Juan Merchan, qui a décidé que le cas des paiements à une actrice de films pornographiques en 2016 serait débattu à partir du 15 avril.
Je ne comprends pas comment un procès peut avoir lieu en pleine période électorale. “Il y a une injustice”, a exprimé le candidat républicain lors du vote de novembre devant les journalistes, dans son immeuble de Wall Street.
Cependant, le juge Merchan a clairement indiqué devant le tribunal qu’il ne retarderait pas le procès pénal qui devait initialement commencer le lundi précédent.
Dans cette affaire, M. Trump est soupçonné d’avoir falsifié les comptes de son groupe immobilier Trump Organization afin de rembourser son ancien avocat, devenu son ennemi juré, Michael Cohen. Avant l’élection présidentielle de 2016, il lui avait demandé de verser 130 000 dollars à l’actrice pornographique Stormy Daniels.
Donald Trump refuse d’admettre avoir eu une relation sexuelle en 2006 avec cette femme, Stephanie Clifford de son vrai nom, qui aurait reçu une somme pour dissimuler leur relation alors que l’homme d’affaires était déjà marié à Melania Trump.
“Une première expérience judiciaire.”
Une telle procédure judiciaire constituerait une première historique pour un ancien président américain. Le magnat de l’immobilier est accusé de 34 fraudes comptables pouvant entraîner une peine maximale de quatre ans de prison dans les cas les plus graves.Les difficultés judiciaires de Donald Trump/Olivia BUGAULT, Sophie RAMIS Selon Carl Tobias, professeur de droit à L’ Université de Virginie (est), Donald Trump a déjà déclaré qu’il ferait appel, ce qui pourrait encore retarder la date du 15 avril.
Le président Donald Trump, qui est accusé de quatre affaires pénales et a déjà été condamné à deux lourdes amendes dans deux affaires civiles, a cependant reçu lundi une bonne nouvelle financière de la part de la justice de New York.
La caution judiciaire qu’il doit fournir pour assurer le paiement d’un total de 464 millions de dollars d’amendes et d’intérêts auxquels lui et ses fils Eric et Don Jr. ont été condamnés en février pour fraude financière au sein de la Trump Organization, a été réduite à 175 millions de dollars par une cour d’appel.

La garantie de 175 millions.
M. Trump a exprimé son “plein respect envers la décision d’appel” et a garanti qu’il déposerait “175 millions de dollars en espèces, en obligations ou en actions, ou tout ce qui est nécessaire, dans un délai de dix jours”.

Jusqu’à lundi, il n’avait pas encore donné cette garantie, à l’exception de la procureure générale de l’État de New York, Letitia James, qui le poursuit depuis 2022 et a été condamnée le 16 février par un juge new-yorkais. Arthur Engoron, commencerait geler ses comptes et saisir ses biens immobiliers.
Quelque chose comme la Trump Tower sur la 5e Avenue ou un immeuble de Wall Street.
Selon ses messages sur son réseau Truth Social, M. Trump a continué de critiquer les magistrats James et Engoron, les qualifiant de « racistes » pour l’un, de « corrompus » pour l’autre, et dépendants de la « clique de démocrates » du président Joe Biden jusqu’à Lundi matin.
En entrant dans la salle d’audience du tribunal pénal de Manhattan, il s’est encore exclamé que son procès était “une chasse aux sorcières et un complot”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *